Aller à l’intérieur de soi

Et si la Vie vous invitait à l’aller vers l’intérieur de soi ?

Nous vivons en ce moment une situation inédite à l’échèle mondiale avec ce Coronavirus qui, nous le savons, a déjà marqué l’histoire.

C’est une situation effrayante et déstabilisante pour des millions de gens sur notre si belle planète. Et j’avoue qu’elle l’aurait été pour moi aussi si elle avait eu lieu il y a vingt ans en arrière. Mon état d’esprit d’alors ne m’aurait pas permis d’être dans l’apaisement que je vis actuellement, malgré les circonstances.

Peut-être que vous vous demandez « comment fais-tu pour te sentir calme face à une telle situation ? ». Je le dois sans l’ombre d’un doute à un processus qui m’a guidée jusqu’au voyage le plus riche de ma vie, celui qui me permet d’explorer avec passion et émerveillement les profondeurs de mon Être divin.

Je sais en mon for intérieur que la situation historique que nous vivons en cet instant fait partie d’un plan divin qui est censé faire évoluer la planète entière.

Nous sommes tous en train de co-créer en ce moment même le monde meilleur auquel nous aspirons depuis si longtemps. Il nous aura suffit de quelques semaines de confinement pour que la nature reprenne son droit.

Je pense sincèrement que nous assistons à la fin d’un monde que nous avons nous-mêmes créé en manquant totalement de respect envers notre mère Terre qui nous a toujours accueillis dans l’Amour et l’abondance, et que nous avons exploité à l’extrême dans une totale inconscience.

La fin de ce monde insensé est une étape inévitable pour laisser place à la construction du nouveau monde que nous allons co-créer tous ensemble, avec une conscience plus élevée, avec une divine conscience. Nous devons changer nos habitudes absurdes et réapprendre à vivre une vie simple et saine. Il ne peut en être autrement, car si nous ne nous réveillons pas maintenant, nous nous exterminerons nous-mêmes.

En notre condition d’Être Humain, nous sommes capables du pire, comme du meilleur. Cela aussi fait partie de notre processus d’évolution divine. Pardonnons-nous pour le mal que nous avons fait, que nous nous sommes fait à nous-mêmes et à notre planète, inconsciemment ou consciemment. Choisissons maintenant de créer le meilleur, le beau, l’Amour !

L’heure est venue de prendre véritablement notre responsabilité et de le démontrer par des actions concrètes.

Nous avons déjà commencé à le créer ce nouveau monde merveilleux que nous désirons tant au fond de nous. Un monde de paix et d’Amour. Un monde où nous cessons de nous séparer les uns les autres pour nous reconnaître comme étant tous des frères et sœurs. Nous saurons accueillir nos différences comme de glorieuses richesses où chacune a sa place et son utilité ici sur Terre.

Décidons maintenant de respecter et d’aimer toute forme de vie sur Terre. Prenons conscience que ce que nous faisons à l’autre, peu importe sa forme et son énergie, nous nous le faisons à nous même car au fond nous faisons tous partie du Grand Tout.

Le confinement que nous vivons à l’heure actuelle serait-il une symbolique divine qui nous permet d’aller profondément à l’intérieur de nous, nous invitant à élever notre conscience pour accueillir les plus grandes vérités à propos de qui nous avons été jusqu’à présent, qui nous sommes précisément en cet instant, et qui nous souhaitons devenir afin d’incarner notre meilleure version de nous-même, ici sur Terre ? (Je vous invite à relire très lentement ce passage afin d’en saisir toute sa profondeur)

Peut-être que pour vous, ce confinement, ne se présente pas sous les meilleurs auspices. Peut-être même que vous le vivez comme un calvaire et un cauchemar.

J’ai une douce pensée pour toutes les personnes malades, celles qui l’ont été et qui sont en voie de rémission, et bien sûr toutes celles qui ont fait leur transition.

J’ai une pensée d’immense gratitude et de profond respect pour tout le personnel soignant et toutes les personnes qui risquent leurs vies pour être utiles à notre société.

Mais je pense aussi affectueusement aux femmes et aux hommes (car nous savons tous qu’il y en aussi) victimes de violence conjugale, aux enfants impuissants et victimes de maltraitance, aux mères et aux pères victimes de leurs enfants qui ont de l’emprise sur eux, et à toutes les personnes qui se retrouvent confinées avec d’autres personnes dans une ambiance malsaine, toxique, souffrante, agressive et violente.

Et si ce confinement était le message à écouter d’urgence pour sauver votre peau, maintenant ?! Pour ne plus jamais accepter qu’on vous maltraite ou qu’on vous manque de respect. Pour ne plus jamais avoir à être témoin de violence entre des êtres humains.

Pourquoi croyez-vous que vous soyez venu à la vie avec une telle expérience à vivre ? Cette expérience a quelque chose de crucial à vous enseigner à propos de la personne magnifique que vous êtes ! Vous avez le devoir de vous considérer comme la personne la plus importante de votre vie. Vous êtes venu apprendre à vous aimer, à vous respecter et à vous faire respecter, à montrer l’exemple !  Ce genre de situation est l’opportunité idéale pour intégrer cette leçon. Par Amour pour vous, posez les actions qui s’imposent !

Mais le confinement peut également être très difficile à vivre lorsque l’on est célibataire et que l’on préférerait tellement mieux être en couple avec l’élu de son cœur. Alors d’après vous, pourquoi la Vie en aurait-elle décidé autrement ? Quelle serait donc la leçon à intégrer pour vous dans ce contexte qui ne semble vraiment pas vous enchanter ?

Savez-vous que ce dont vous avez le plus peur, c’est ce dont vous avez le plus besoin d’en faire l’expérience ? En effet, le moyen le plus efficace de dépasser une peur c’est de la vivre en conscience. Ainsi si vous avez peur de la solitude, vous aurez beau avoir subtilement repoussé depuis longtemps ce tête à tête avec vous-même, si vous devez le vivre vous n’y échapperez pas.

Alors ce confinement serait-il pour vous ce rendez-vous, auquel la Vie vous invite depuis déjà un moment, à chaque fois que vous avez vécu une rupture amoureuse, par exemple, et que vous avez judicieusement décliné en vous afférant aussitôt à dénicher un nouveau partenaire pour fuir et camoufler cette peur de vous retrouver nez à nez avec vous-même ?

Observez votre ressenti à l’intérieur de vous au moment où vous venez de lire ces lignes. Si vous ressentez des émotions inconfortables, bingo ! vous venez de mettre le doigt sur la leçon que vous avez à intégrer dans ce confinement, dans ce contexte précis.

La Vie n’est-elle pas merveilleuse ? Elle s’arrange toujours pour vous faire vivre ce que vous avez besoin de vivre pour évoluer. Merci la Vie !

Et puis il y a ces couples pour lesquels le confinement est le « miracle » qu’ils n’attendaient même plus et qui va, comme par enchantement, leur permettre de se retrouver, de se rapprocher, de se redécouvrir, de se séduire à nouveau et de rattraper un temps qu’ils croyaient perdu à jamais.

Il y a ces familles qui ne faisaient plus que se croiser en vitesse le matin avant de partir au travail ou à l’école. Qui se retrouvaient le soir, tard, souvent en stress pour préparer un dîner vite fait, la plupart du temps confectionné par l’industrie agroalimentaire, dont je ne gaspillerais pas ici mon temps à énumérer les dégâts sanitaires qui en découlent pour certains (ceux-là mêmes qui sont à l’origine de la situation de confinement que vit actuellement plus de la moitié de la planète). Dîner qui parfois n’est même pas partagé en famille, chacun mange de son côté, pas le temps, pas l’habitude de se parler, de se considérer, de s’estimer, de se dire, de s’aimer. Et bientôt déjà l’heure de se coucher car le métro-boulot-dodo du lendemain n’attend pas. Inconscients d’être devenus des automates ingurgitant du poison qui nous tue à petit feu.

Et voilà que ce confinement a suspendu le temps ! Plus besoin de se lever tôt le matin. Quel bonheur de prendre le petit déjeuner en famille, de cuisiner de vrais repas faits maison, même si la qualité des aliments n’est pas toujours au rendez-vous. Enfin du temps pour récréer une vraie complicité, pour des moments de partage, des moments de bonheur, des moments d’une valeur inestimable.

Et puis ce slogan « restez chez-vous », se pourrait-il qu’il ait une symbolique avec une sage invitation de la Vie, à consommer local, produire local, créer et co-créer local, vivre local, s’entraider les uns les autres localement ?

La Vie nous veut du bien ! Elle nous envoie un message d’une puissance phénoménale. Nous devons élever notre conscience individuelle afin d’engendrer une élévation de la conscience collective de notre humanité. La Vie nous offre en ce moment même l’opportunité de le faire.

Ce confinement nous donne une leçon grandiose : nous découvrons que nous sommes capables de nous passer de tant de choses superficielles que nous avons créées au fil du temps et qui sont nocives pour notre bien-être et pour le bien-être de notre planète. Et nous découvrons que c’est en allant à l’intérieur de nous que nous pouvons puiser notre véritable richesse, rétablir des liens sains avec les êtres qui nous sont chers, apprendre à devenir autonomes, apprendre à rester chez nous, localement, pour respecter notre planète afin de nous respecter et de nous sauver nous-mêmes. Incarnons ce changement divin !

Avec tout mon Amour,

Cristina Marques

Recevez gratuitement mes conseils pour vivre une relation épanouie